Nous privilégions l’{humain} à la finance à {{Lomme}}

Retour à l'accueil
Nos 107 écoles accueillent 6 458 élèves, 62 restaurants scolaires leur permettent de se restaurer le midi.
Programme

Ecole

Une école de qualité au service de l’enfant

L’école est un enjeu essentiel pour l’avenir de nos enfants. Dans notre ville caractérisée par des inégalités criantes, elle se doit d’être d’abord au service de l’enfant qui n’a que l’école pour apprendre. Nous attachons la plus grande importance à ce que les enseignants puissent travailler dans les meilleures conditions humaines et matérielles.
{{{Certains établissements scolaires doivent encore être améliorés car ils sont parfois vieillots ou peu adaptés. }}} -* La modernisation et l’accessibilité de tous les locaux scolaires seront une priorité en matière d’investissement. -* Un état des lieux et une étude d’implantation seront réalisés pour permettre à chacun de disposer d’une école maternelle et élémentaire de proximité. -* De nouveaux logements ont été construits ou vont l’être sans que la question de l’implantation de nouvelles écoles ne soit programmée. Nous les programmerons en concertation avec le rectorat et l’Inspection d’Académie. {{{Les conditions d’accueil des enfants incluent la restauration scolaire}}} -* Nous nous engageons à ne pas augmenter les huit premières tranches des tarifs de cantine pendant la durée de notre mandat, à veiller à la qualité des repas et à privilégier les produits régionaux et les circuits courts. {{{Les conditions d’accueil incluent aussi les équipes pédagogiques}}} -* La création de postes d’enseignants et le refus des suppressions de postes seront l’objet d’une réelle mobilisation de la part de l’ensemble de nos élus, aux côtés des enseignants et des parents d’élèves. -* La scolarisation des enfants de deux à trois ans restera un enjeu prioritaire pour que lorsque les conditions sont réunies les enfants puissent être scolarisés si leur famille le souhaite. {{{Les Agents Spécialisés des écoles se verront proposer une montée en compétence et en qualification.}}} -* Le Projet Éducatif Global sera maintenu mais ses objectifs recentrés. Il propose de nombreuses activités utiles pour l’épanouissement de l’enfant mais une part importante des moyens est consacrée à des élèves plus âgés qui relèvent de la responsabilité de l’Éducation Nationale ou de la Région. {{{Ces partenaires seront sollicités pour qu’ils assument les responsabilités qui sont les leurs.}}} -* L’abandon de la carte scolaire a renforcé les inégalités sociales, les crédits ainsi récupérés seront utilisés dans nos écoles pour limiter autant que peut se faire ces disparités. -* L’application de la réforme du rythme de la semaine sera un des enjeux du mandat. {{{La semaine de quatre jours a créé des conditions intenables pour les élèves, les maîtres.}}} L’accélération du temps d’apprentissage a eu des conséquences catastrophiques sur l’appropriation des savoirs par les enfants les moins préparés tandis que les exigences scolaires n’ont cessé de croître. La réforme des rythmes scolaires ne récupère pas le temps supprimé. Le problème reste entier. Elle ne fait que répartir autrement les 24 heures hebdomadaires des professeurs et ajoute des heures encadrées par des contractuels dont les compétences et le niveau de formation seront différents. Des dépenses nouvelles qui relèvent normalement de l’État pèseront désormais sur la Ville. -* Les activités péri ou extra scolaires ne seront pas des compléments d’enseignements qu accentueraient les inégalités mais serviront à ouvrir de nouveaux horizons, à aller à la découverte des cultures, à favoriser toutes les formes de socialisation et de solidarité. -* Nous respecterons les qualifications de chacun : celles des enseignants et celles des contractuels. -* La concertation engagée sera poursuivie et développée. {{{L’école pour tous sera au cœur de notre projet.}}} -* La mise en accessibilité des bâtiments favorisera l’accès pour tous à l’école. -* Une mission d’accompagnement des familles sera créée pour aider les parents d’enfants en situation de handicap dans les démarches très complexes pour permettre leur scolarisation. -* Les Auxiliaires de Vie Scolaire spécialisées auprès de ces enfants verront leurs effectifs renforcés. -* Les enfants porteurs de handicap seront davantage associés aux activités extra ou périscolaires.

Les autres Thématiques

Recevoir l'infolettre de la campagne :

RSS
Front de Gauche

La liste Pour Lomme : l'Humain d'abord est un rassemblement citoyen pour une gauche combattive et écologiste dans notre région. Elle s'inscrit dans le cadre du Front de Gauche.
Elle est soutenue par les partis politiques suivants :