Nous privilégions l’{humain} à la finance à {{Lomme}}

Retour à l'accueil
Programme

Sécurité et prévention

la sécurité, c’est d’abord un droit pour tous

Les causes de la délinquance sont parfaitement identifiées : l’échec scolaire, le chômage, le temps qu’il faut bien occuper, les revenus attractifs du commerce parallèle, des conditions de logement trop souvent inacceptables …
{{La sécurité, c’est le respect du droit au travail}} Des vies gâchées dès le plus jeune âge sapent la cohésion familiale et l’autorité parentale … L’école n’offre plus la perspective d’emplois stables obtenus après une formation de qualité. Le fameux ascenseur social ne fonctionne plus. Une faible partie de la jeunesse (faible mais suffisante pour être préoccupante) entre dans la spirale infernale de la délinquance. La justice était austère par nature, elle l’est aussi par manque de moyens, de magistrats, de prisons « habitables ». On se souvient des dégâts signés Sarkozy et Rachida Dati. La police n’est pas mieux lotie et cache mal son impuissance. invisible {{La sécurité, c’est le droit à une justice égale pour tous}} En guise de solution, certains ne s’embarrassent pas de cohérence : « les immigrés dehors ! » On pense bien sûr au « F-haine ». Les dirigeants de ce parti savent parfaitement que c’est une stupidité complètement irréaliste : la plupart des personnes visées sont françaises et entendent le rester ; le FN sait très bien que les familles d’origine étrangère rapportent plus qu’elles ne coûtent, y compris en termes de prestations sociales, et que leur intégration est en marche, de façon positive et irréversible. {{La sécurité, c’est le droit à la formation}} L’astuce est ailleurs. Par exemple en stigmatisant des comportements intégristes et minoritaires de certains musulmans, tout en soutenant l’intégrisme aussi forcené et minoritaire de certains catholiques, l’extrême-droite voudrait réduire la résolution de la crise financière à une nouvelle guerre de religion ! Quant à ses propositions sociales, elles ne s’embarrassent pas de chiffres et la cohérence est le cadet de ses soucis. Notons simplement qu’on n’y trouve nulle part la remise en cause des plus hauts revenus ni la moindre mesure économiquement viable contre la fraude fiscale, pour ne prendre que ces exemples. {{La sécurité, c’est le droit à un logement décent}} Le FN prétend n’avoir jamais exercé le pouvoir. Pourtant, l’extrême droite a largement fait ses preuves. Son histoire et son idéologie jalonne celle du pays : tentative de coup d’état du 6 février 1934, collaboration de 1940 à 1944, refus de toute émancipation des peuples colonisés, jusqu’au terrorisme avec l’OAS et aux tentatives de coup d’Etat des généraux factieux en Algérie. Aujourd’hui, l’extrême droite se nourrit de la crise en entretenant la bêtise raciste, tantôt anti-arabe, tantôt anti-juive ou anti-rom, suivant les besoins. Qu’en reste-t-il ? La haine du voisin pour masquer l’écrasante responsabilité du monde de la finance et détourner les victimes de la crise des actions solidaires dont elles ont besoin.

Les autres Thématiques

Recevoir l'infolettre de la campagne :

RSS
Front de Gauche

La liste Pour Lomme : l'Humain d'abord est un rassemblement citoyen pour une gauche combattive et écologiste dans notre région. Elle s'inscrit dans le cadre du Front de Gauche.
Elle est soutenue par les partis politiques suivants :